Justice et Vérité pour les familles

 

https://www.ccmm.asso.fr/questions-autour-du-pere-james-manjackal-et-de-ses-soutiens-catholiques/

 

Questions autour du Père James Manjackal et de ses soutiens catholiques

13 Juil 2018 | Abus de faiblesse, Religions |

 

Le père James Manjackal n’est pas connu de monsieur tout le monde en France.

On cherchera en vain des articles ou des interviews dans les médias classiques ou la presse catholique : toute sa publicité est faite par les groupes du Renouveau charismatique, des réseaux plutôt traditionalistes voire royalistes et des sites internet spécifiques au discernement incertain  (1). Pourtant lors de ses tournées internationales d’ « évangélisation », il s’arrête régulièrement en France et draine des foules conséquentes (les comptes rendus parlent de milliers de personnes et les photos montrent des églises ou des salles bondées). Sa prochaine retraite française est prévue à Chaumont en Haute-Marne, les 6,7,8 juillet 2018.

 

Selon son portail officiel (2),  la « congrégation des Missionnaires de Saint François de  Sales l’a détaché pour le service de l’Eglise Universelle » et selon des tracts récents « le 10 février 2016. Il a été choisi par le Pape François pour être Missionnaire de la Miséricorde Divine. » (3)

 

 

De fait, La réputation de ce prêtre d’origine indienne est surtout assurée par ses dons supposés de guérison. Dans une thèse universitaire de 2007, son auteure, Justine Louis, décrit la prestation du père Manjackal à Lourdes en 2005 :

 

 « [J. Louis :] Après ces instants de silence, le Père James commença alors à énoncer une liste interminable de prénoms, correspondant chacun à une personne présente dans l’assemblée qui venait d’être guérie. Aucune maladie n’a apparemment été oubliée : des problèmes de diabète, d’hypertension, de cholestérol, de constipation, d’insomnie, d’arthrite, de rhumatisme, des maux de ventre, mais aussi toutes sortes de cancers, d’hépatites et même des paralysies [P. Manjackal] : « Le Seigneur est en train de guérir une personne en fauteuil roulant, il [le Seigneur] lui dit :  » Lève-toi et marche !  » ».  [J. Louis :] Malheureusement personne ne s’est levé… ».  (4)

 

Le témoignage donné par Joss, administrateur d’un forum catholique (5), est encore plus cruel :

«[P. Manjackal:] le Seigneur me dit que :

10 scléroses en plaques sont guéries,
5 cancer de ceci sont guéris,
10 cancer de cella sont guéris,
10 ceci
9 cela
….. et tutti quanti……

 

[Joss : ]Devant une telle avalanche de « guérisons », je me suis retournée étonnée. De toute évidence, le nombre de guérisons égalait, voir dépassait le nombre de personnes présentes.
A croire que tout le monde était atteint de maladie grave sans le savoir… mais cela excitait la salle chauffée à blanc
[…] Mon amie en stade de cancer terminal, indienne comme le père MANJACKAL, s’était trainée jusqu’à Lourdes dans l’espoir d’approcher ce prêtre. Son état faisait peine à voir (pas besoin de charismes particulier pour voir que sa vie touchait à sa fin). Un soir, alors que le planning permettait de s’entretenir ou se confesser à lui, on poussa son fauteuil roulant jusqu’à lui ; mais accaparé par des participants admiratifs et virevoltants, il n’abaissa pas le regard vers mon amie.
Elle mourut trois mois plus tard. »

 

Dans son approche de la guérison, le père Manjackal accorde un intérêt plus particulier à la « guérison intérieure » et à la « guérison des arbres généalogiques ».  Dans une vidéo de la retraite de 2011 à Lyon (7), on peut entendre :

 

«  [ traducteur à  côté de Manjackal : ] Ecoutez :

·         avez-vous un complexe d’infériorité ? […] des sentiments de culpabilité ? […]

·         Êtes-vous triste ou dépressif ?

·         Avez-vous des phobies ou des manies ?

·         Avez-vous des obsessions ?

·         Avez-vous une maladie psychosomatique ?

·         […]

·         Avez-vous des terreurs ?

·         Etes-vous anxieux ou anxieuse ?

·         Avez-vous des tentations de suicide ?

·         Etes-vous nerveux, nerveuse même, même un petit peu ?

·         Vous lamentez-vous sur votre sort ?

·         Avez-vous un comportement sexuel anormal  ( tel que la masturbation, l’homosexualité, la [?], l’exhibitionnisme etc … )?

·         souffrez-vous de dépendances (à l’alcool, la drogue, la cigarette ou d’autres?)

·         souffrez-vous d’une crise d’identité ?

·         Avez-vous l’habitude de trop manger ?

·         Souffrez-vous d’insomnies ?

·         [… ]

Fermez-vos yeux. »

 

Ce genre de  questionnaire a-t-il vraiment sa place dans une retraite catholique ? N’est-ce pas plutôt du ressort  du médecin ou d’un psychothérapeute reconnu ? Un psy sérieux  éviterait probablement ce genre de suggestions aussi insistantes,  qui rappellent les pires prestations d’ agapéthérapies de la Communauté des Béatitudes, du Puy-en-Velay ou d’ailleurs. Et, pour qui cherche à s’informer, il est difficile d’ignorer que les pratiques psycho-spirituelles de guérison intérieure  ont généré et génèrent encore  beaucoup de drames et de plaintes en France, comme ailleurs dans le monde catholique ou protestant (6).

 

La « guérison de l’arbre généalogique  par l’offrande eucharistique », quant à elle, a fait l’objet d’une note doctrinale de l’église (8), que le père Manjackal ne semble pas vouloir prendre en compte. Cette note précise : « L’approche dite de Guérison des racines familiales par l’eucharistie est, du point de vue scientifique de la psychologie, à très haut risque ».  Notre prêtre guérisseur, lui, considère que :

« [P. Manjackal:] Dans toutes ces critiques j’ai relevé une forte attitude anti-charismatique, spécialement envers le don de guérison. Comme aucun de ces détracteurs n’a jamais rapporté une expérience de guérison d’arbre généalogique, je doute de leur crédibilité en la matière. » (9)

 

James Manjackal a également un avis très particulier sur l’homéopathie et son influence diabolique présumée. Sur la page de son site internet consacrée à l’homéopathie (10), on apprend que les traitements homéopathiques provoqueraient des « bâillements durant la prière », « de mauvaises idées et surtout immorales », qu’ils empêcheraient de « prier en langues » …

 

Sur la même page, on apprend également que le père Manjackal  n’hésite pas à demander aux personnes qui s’adressent à lui « d’arrêter [leurs] médicaments » quand il s’agit de prescriptions homéopathiques. Est-il médecin autorisé à diagnostiquer et prescrire ?

 

Le père Manjackal tient des propos encore plus tranchés sur l’homosexualité qui est, selon lui, une « perversion » et, plus grave, une cause de la pédophilie :

« [P. Manjackal : ] Le taux de pédophilie par les homosexuels est plus important  que tout autre dans la société. (11) »

Ces jugements vont à rebours de l’opinion scientifique actuelle, relèvent de l’ homophobie  et constituent une manière cavalière d’aborder la prévention de la pédophilie. Ils le situent encore une fois dans ces mouvances fondamentalistes qui veulent « guérir » l’homosexualité par des pratiques psycho-spirituelles dangereuses.

 

L’image et les droits de la femme chez Manjackal ne paraissent pas très progressistes non plus. Le compte-rendu de  la retraite de janvier 2018 en Martinique rapporte :

« Père James nous rappelle que les vêtements sont faits pour couvrir notre corps et non le contraire : [P. Manjackal:] « s’il vous plait mesdames, habillez-vous correctement, ne soyez pas cause de péché qui conduise les hommes en enfer. » » (12)

Tous ces voyages  à travers le monde coûtent bien sûr un peu d’argent.

C’est probablement pourquoi, en plus du prix des inscriptions aux retraites, on trouve des corbeilles dans les lieux de rassemblements et des appels aux dons sur le site officiel du P Manjackal.

 

Une page de son site explique :

« Tous les cadeaux, rémunérations ou dons qu’il reçoit sont envoyés à la Province pour les diverses œuvres caritatives. […] Tout ce qu’il possède comme argent est confié à deux sociétés caritatives : Shalom en Espagne et Jesus for India à Munich. » (13)

Très bien, mais comment alors comprendre la page « Aide le P. James pour le traitement »(14) ? Des précisions sont visiblement données ailleurs, sur des sites amis :

« [P. Manjackal :] Maintenant, je suis dans un hôpital en Autriche pour un traitement afin de guérir et me rétablir complètement. J’ai précédemment été hospitalisé dans deux hôpitaux.

Le traitement est très onéreux et je n’ai pas d’assurance et il est difficile de faire face aux dépenses.

Je serais heureux si vous pouviez m’aider financièrement pour payer mes factures d’hôpital. Que Dieu vous bénisse pour votre générosité (Lc 6, 38).

Je vous promets mes prières et bénédictions ainsi que sur vos familles.

[…] Ci-dessous je vous donne les coordonnées de mon compte bancaire

Fundacion Shalom – Fr. James

IBAN: […] » (15)

 

Ce grand guérisseur  charismatique a été bien malade, a eu besoin de soins coûteux dans un bon hopital autrichien et fait appel à ses « amis » pour une facture de 700 000 euros (16). Soit, mais tout ça est-il bien transparent pour tout un chacun ? N’y a-t-il pas là, au minimum, un peu de confusion comptable ?

Au final, pourquoi donc ce prêtre bien  particulier est-il régulièrement accueilli par un certain nombre d’évêques français au risque de contestations prévisibles,  alors qu’il semble que d’autres évêques s’abstiennent prudemment ? Certains, comme Mgr Barbarin, Mgr Aillet,  sont même venus assister aux célébrations du père Manjackal et échanger  leurs bénédictions.

 

Est-ce en soutenant pareils  discours et pratiques que l’église catholique d’aujourd’hui compte regagner la confiance des fidèles  et un minimum  de considération de l’opinion publique  ?

 

Et est-ce ainsi qu’elle entend aider et accompagner sérieusement   les femmes et les hommes en souffrance ?

 

source : GOLIAS par Patrick Morin du Centre Contre les Manipulations Mentales

(1) https://myriamir.wordpress.com/tag/informations-concernant-la-prochaine-retraite-du-pere-james-manjackal-a-nevers/

https://www.parvis.ch/fr/conferences-infos/conferences-infos

 

http://nouveauroidefrance.forumactif.org/t400-messages-prophetiques-donnes-au-pere-james-manjackal

(2) www.jmanjackal.net/fra/frabiogr.htm

(3) https://www.nievre.catholique.fr/wp-content/uploads/2017/06/P%C3%A8re-Manjackal.pdf

(4) http://paroisse.aixlesbains.free.fr/public/pdf/TheseJustineLouis2004-2007.pdf  (page 182 )

(5) http://marthetmarie.lifediscussion.net/t272p25-les-evangeliques-pentecotistes

(6) https://www.ccmm.asso.fr/produit/detournement-de-meninges-le-livre-noir-de-lemprise-psycho-spirituelle/

Victim’s of Johnson’s Sozo Ministry Speak Out

(7) https://www.youtube.com/watch?v=3h4B9tucsZo (à la fin de l’enregistrement, vers 1h15mn )

(8) https://www.patriziacattaneo.com/lang2/files/note_guerison_arbre_genealogique.pdf

(9) http://www.jmanjackal.net/fra/fratree.htm

http://www.jmanjackal.net/eng/engdeeds.htm  [Family tree healing Masses (30 Masses).]

(10) http://www.jmanjackal.net/fra/frahomeo.htm

(11) http://www.jmanjackal.net/fra/frapaed.htm

(12)https://myriamir.wordpress.com/2018/02/11/compte-rendu-par-gisele-bomal-de-la-retraite-du-pere-james-manjackal-a-la-ferme-perrine-en-martinique-au-lamentin-qui-a-eu-lieu-du-11-au-14-janvier-2018-sur-le-theme-si-tu-crois/

(13) http://www.jmanjackal.net/fra/fraworks.htm

(14) http://www.jmanjackal.net/deu/deutreat.htm

(15) https://myriamir.wordpress.com/tag/lettre-du-pere-james-manjackal-nous-demande-de-laide-dans-sa-maladie/

(16) https://magazinelavoixdedieu.wordpress