Justice et Vérité pour les familles

 

Qu’avez-vous fait de vos frères ?

 

De brillantissimes théoriciens du psychospirituel, se sont retourné la cervelle pour trouver leurs « blessures ». Une obsession dont ils ont fait une religiosité : le psychospirituel.

Se découvrir « victime », quelle aura ! Et combien nos évêques ont aimé ! Et de facto approuvé vu  l’importance de l’enjeu :

 

« Le chemin de la guérison demande la vie entière. (…) Oui, je m’engage dans une démarche de pardon mais je ne peux guère affirmer (…) que j’ai pardonné, ce serait une illusion. Non, notre but est simplement de mourir guéri, afin d’aller au ciel directement. » »

 

C’est non seulement délirant, infantile, mais intellectuellement malhonnête. Et jusqu’où vont les  conséquences de ces élucubrations : jusqu’à la dépression réelle qui est la conséquence directe des faux souvenirs induits qui ont délabré le psychisme. Conséquence prévisible car comment peut-on vivre équilibré dans un enfermement aussi réducteur avec pour seul but la recherche du paradis perdu ?

Mais n’est-ce pas aussi le bon moyen de garder des personnes sous emprise, et un fond de commerce très lucratif ? Car le « Dieu » de cette nouvelle religion charismatique a ses exigences :

 

« Pour découvrir réellement que Dieu est Père, qu’il m’enfante comme une Mère, il faut prendre conscience des blessures paternelles et maternelles, et de l’obstacle qu’elles représentent dans la découverte intime de la paternité de Dieu envers moi : la guérison intérieure consiste à parcourir ce chemin de retour au Père. » 

 

C’est par une « battue » assassine, dans  la fouille de chaque recoin passé au crible, que les « blessures » vont être révélées »… Le jeune, délabré en électron libre, les parents salis, rejetés, les ancêtres souillés, « exorcisés »,  la famille naufragée.

C’est ainsi que nos enfants ont été perdus dans les abysses de ce « chemin de retour vers le Père » …

Une vie à se regarder le nombril pour guérir des blessures subies… Où ces malheureux iront-ils guérir des blessures qu’ils ont faites aux autres ?