Justice et Vérité pour les familles

.

Dans cette rubrique « La presse en parle » nous vous proposons en ligne les articles qui mettent en lumière, dans l’Eglise, l’emprise sectaire et ses victimes.

.

Depuis des années, les médias, grâce aux actions menées par les victimes, ont porté à la connaissance de tous des faits d’emprise.  Ces reportages, ces articles présentent toujours les dérives d’un cas particulier : une victime et ses démarches, un groupe et/ou un responsable déviant, une famille dans la détresse … Ce qui ne permet pas toujours une prise de conscience de l’ampleur de la réalité.

On reste dans LE FAIT DIVERS avec le risque de ne voir qu’un cas isolé, particulier. Ecrire un papier « fait divers » ne donne pas une vision du phénomène. C’est donc d’une manière éparse que ce grave phénomène d’emprise sectaire, a été évoqué. Mais en réalité jamais traité comme tel.

Nous constatons que non seulement ces articles « au coup par coup », ne sont pas suffisants, mais qu’ils ont eu au fil des années un effet pervers.  L’absence de suivi des enquêtes, l’espacement des articles, contribuent à la politique « du temps qui passe et qui enterre les sujets sensibles ».  

Un certain journalisme chrétien peut même être très rentable car il semble tout réussir : sauvegarder l’Eglise, tout en dénonçant ses erreurs, dénoncer des dérives sectaires de communautés sans parler des victimes, annoncer le redressement de communautés déviantes en occultant le devenir de leurs victimes…

.

Or, le travail d’un journaliste consiste, en toute impartialité, à :

– Informer pour donner accès à l’information

– Eclairer les consciences

– Protéger les personnes

.

Le journaliste chrétien doit aussi en référence à l’Evangile :

-Informer pour prendre soin, soutenir les plus « pauvres », les plus « fragiles ». Ce qui est le cas des personnes sous emprise mentale mises dans la confusion, utilisées au profit de communautés déviantes ou de gourous, privées de liberté, de l’amour de leurs proches

– Pour veiller à ce que la Vérité et la Justice priment

– Pour œuvrer à l’Espérance

.

Aujourd’hui, de nombreux scandales de pédophilie, camouflés depuis des décennies, sont en train d’exploser.

.

Jean-Pierre Denis, dans son éditorial de la Vie du 8 novembre 2016, a compris que la pédophilie et les manipulations mentales sont liées. Voici son éditorial :

.

 « Pédophilie, on avance mais… » :

 « …Enfin et surtout, il faut redire que les scandales dits pédophiles ne sont que l’une des facettes d’un plus grave problème, celui de l’emprise mentale. L’abus de pouvoir existe sous diverses formes… La lutte contre toutes les formes de manipulations mentales dans les paroisses, les mouvements catholiques et surtout les communautés religieuses en particulier les communautés dites nouvelles, devrait être abordée globalement et frontalement. Sur ce point beaucoup reste à faire. »

« Beaucoup reste à faire » Un constat évident. Constater ne suffit pas, si l’on veut être cohérent, il faut prendre des risques, agir ou se taire.  

.

BLOC NOTES de La Vie, paru le 29 septembre 2016

« Comment accompagner nos parents qui vieillissent? »

.