Justice et Vérité pour les familles

TOUTES LES VICTIMES

auraient pu être sauvées

 

 

Les victimes sont des personnes, des  jeunes, des cathos confiants, pris dans le piège de groupes ou communautés catholiques, où l’on guérit des « blessures » fabriquées par de faux souvenirs, via un abus spirituel : la foi catholique utilisée et dévoyée pour violer l’âme,  au nom de Dieu. Voir :

« Psycho-spirituel et faux souvenirs »

 

Puisque un abus spirituel est la porte d’un viol psychique,  il fallait stopper la source de ces dégâts :

– les sessions et les groupes charismatos où se fait cette manipulation

– le psychospirituel à l’origine de l’abus spirituel et ses psychotechniques sectaires pour laver le cerveau.

Il suffisait que l’Institution bien informée par les parents depuis des décennies, en charge de dossiers, de documents, mandate des ecclésiastiques compétents pour rencontrer les victimes et parler d’autorité. En reposant les fondements de la foi, l’imposture du psychospirituel était évidente, l’emprise sectaire mise au grand jour. Les victimes prenant peu à peu conscience de ce qu’elles avaient subi et fait subir à leurs proches, pouvaient alors s’engager dans une psychothérapie aidante et retrouver une vie normale.   

Cela n’a pas été fait, aucune victime n’a été aidée, et pire ! Ces sessions psycho spirituelles  continuent dans l’Église en toute impunité, générant de nouvelles victimes … Pourquoi ?

– Ces groupes recrutent des jeunes qui seront formatés pour recruter d’autres jeunes… Ils sont la façade séductrice de l’Église. Le miroir aux alouettes.

– Ces groupes sont à la tête de la nouvelle évangélisation qui n’est pas promue par le Saint Esprit comme on veut le faire croire, mais par l’ICCRS (renouveau  charismatique catholique international) une église dans l’Église  implantée au Vatican. Voir :

Savez-vous ce qu’est l’ICCRS ?

 

– Un lieu privilégié pour le recrutement : les JMJ. Les gourous « y font leur marché » Voir  :

Le fer de lance de l’ICCRS qui cible les jeunes

 

– leurs réseaux charismatiques ne cessent d’inventer  de  plus en plus d’activités lucratives.

– Leurs moyens médiatiques pour cibler les jeunes sont impressionnants   

– Leur développement exponentiel va de pair avec leur enrichissement voir :

Le renouveau charismatique et l’argent

 

Donc un  poids financier qui pèse plus lourd pour l’épiscopat que les victimes.

C’est le nouveau paradigme de l’infestation du Nouvel Âge qui n’a pas livré encore toutes ses victimes…